L’histoire de l’HRIACT en quelques dates

  • 14 février 1684 : Pose de la première pierre de l’Hôpital Royal de la Marine, futur Hôpital Militaire de Brest.
  • 20 novembre 1776 : Un violent incendie détruit quasiment tout l’hôpital. Des solutions de fortune seront adoptées jusqu’à sa reconstruction.
  • 1822 : Le Ministre de la Marine et des Colonies, le Duc Aimé Marie Gaspard de Clermont-Tonnerre, vient à Brest poser la première pierre du nouvel hôpital qui portera son nom avec la permission du roi de France.
  • Août 1918 : La ville de Brest et donc l’hôpital sont durement frappés par l’épidémie de grippe espagnole qui sévit alors partout en Europe alors que la Première Guerre mondiale fait encore rage.
  • 20 juin 1940 : L’hôpital est envahi par les forces allemandes.
  • Septembre 1940 : Les premières bombes tombent sur l’hôpital. Il ne restera plus qu’un champ de ruines à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
  • 1952 : La reconstruction de l’hôpital commence. Sa structure pavillonnaire est celle que nous connaissons aujourd’hui.
  • Années 90 : L’hôpital est officiellement nommé Hôpital d’Instruction des Armées Clermont-Tonnerre.
  • 2013 : Lancement du projet « SSA 2020 » > l’HIACT et l’ensemble hospitalier civilo-militaire.
  • 2016 : L’HIACT devient membre associé du GHTBO (Groupement Hospitalier de Territoire de Bretagne Occidentale).
  • 2020 : L’HIACT a une offre de soins élargie et d’expertise. Il accueille la plateforme de traitement de la naupathie, unique en France! L’avenir du HIACT s’inscrit dans l’ Ambition Stratégique 2030 du Service de Santé des Armées > une offre de soins centrée sur le contrat opérationnel.
  • 2024 : L’HIACT est promu Hôpital Régional d’Instruction des Armées (HRIA) par le Médecin général des armées Jacques Margery, Directeur central du Service de Santé des Armées.

Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.